Claude Allègre sur BFM-TV soutient les réformes de Nicolas Sarkozy

Publié le par UMP-94 FSB

Claude Allègre, interrogé par La Tribune, annonce que "les syndicats sont hostiles aux réformes".

Ancien ministre de l'Education sous Lionnel Jospin, même s'il est fidèle à ses convictions de gauche, il reconnait apprécier l'action du président Nicolas Sarkozy.

latribune.fr publie cet interview le 19 mai 2008.

Retrouvez les 2 vidéos de la tribune BFM-TV sur Dailymotion :
partie 1
http://preprod.dailymotion.com/bfm/video/x5h4dy_claude-allegre-la-tribune-bfm-parti_news
partie 2
http://preprod.dailymotion.com/bfm/video/x5h4dv_claude-allegre-la-tribune-bfm-parti_news

Résumé :

- La Gauche :
Delanoë vient d'être réélu récemment et donc bien mieux placé que Royal, qui sort d'un échec, pour diriger le PS
- l'Education Nationale :
Cette réforme était inscrite dans le programme de N. Sarkozy : la déconcentration de l'Education Nationale.
Grève n'est pas le meilleur moyen ! Cela pénalise les plus démunis. Il y a même des grèves préventives !
Les grèves dans les Transports et dans l'Education Nationale sont à répétition, voire institutionalisées.
- Réformes des Institutions :
C'est plutôt démocratique un président devant les deux chambres. Il faudrait prévoir une réforme du Sénat plus tard.
- Banlieues :
Elles sont des ressources de créativités et d'esprit d'entreprises. Dans beaucoup de pays les émigrés sont des moteurs, mais il n'y a qu'en France que cela ne profite qu'au foot et à la musique. On n'a pas réussi à  transposer cela à l'entreprise.
- Climat :
Al Gore affirme que le niveau de la mer va monter de 6 mètres, or depuis 1976, il n'a pas bougé d'un pouce.
Au Moyen-Âge on traversait les Alpes à pied, dans le passé, le Groënland était tout vert (d'où son nom)... Les changements climatiques il y en a déjà eu, sans que cela soit dû au gaz carbonique.
- Biocarburants :
C'est une erreur monumentale car cela fait grimper les prix des céréales !
- OGM :
Elles sont l'avenir car les rendements sont meilleurs puisqu'elles nécessitent 1/3 d'eau en moins. On ne fabrique pas n'importe quoi pour la consommation : il faut 8 ans après avoir mis les OGM en laboratoire pour les présenter au public.
- L'avenir de la France :
Si la France ne se réforme pas dans les 10 ans, elle deviendra un pays sous-développé comme l'Argentine.

Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article