Célébration du 66ème anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv à Fontenay

Publié le par UMP-94 FSB

Ce jeudi 17 juillet s'est tenu à Fontenay-sous-Bois la cérémonie commémorative de la rafle du vel d'hiv. Il y a 66 ans, 12 884 juifs français ont été arrêtés au matin du 16 juillet 1942 pour être ensuite envoyés vers les camps de la mort. Parmi eux, figurent 4 051 enfants et 5 802 femmes. Une grande partie d'entre eux est envoyée au Vélodrome d'Hiver, situé dans le XVème arrondissement de Paris. Les autres sont directement emmenés en autobus vers le camp de Drancy. 

 
Elle s'est déroulée en présence d'une quarantaine de fontenaysiens. Divers interlocuteurs se sont succédés à la tribune : le représentant de la fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes ainsi que le représentant de la communauté juive de Fontenay, Monsieur Bellaiche. Ils ont tous deux rappelé l'horreur de la barbarie nazie et le danger que représente l'extrémisme, qui sous couvert d'idéologie politique entraîne les pires turpitudes.

L'UMP était représentée par Marie-France Jourdan. 

Cette cérémonie se déroulait dans la dignité jusqu'à l'intervention de M. Clerget. Toute l'assistance fut choquée lorsque, en tant que représentant du maire absent, il n' a pas hésité à faire un parallélisme honteux entre les rafles faites sous le régime de Vichy et la politique du gouvernement actuel. La municipalité (très décontractée pour cette événement, mini-jupe, chewing-gum et jean) n'a décidément aucune notion de respect tant dans leurs actes que dans leurs propos et n'hésite pas à utiliser une telle commémoration à des fins de propagande.
 
M. Bellaiche a rappelé que, sous la présidence de J. Chirac, la France était sortie grandie de sa reconnaissance de la responsabilité de l'état des crimes commis sous le régime de Vichy. Il a également souligné la nécessité de se souvenir mais surtout d'enseigner les horreurs du passé afin de ne pas les reproduire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article