Grève des agents de la mairie de Fontenay sous Bois le 21 octobre

Publié le par UMP-94 FsB

Les enfants scolarisés (en primaire comme en collège) n'ont pas été reçus aujourd'hui pour l'accueil du matin, les repas de midi à la cantine et l'accueil du soir. Près de 150 agents avaient déposé un préavis de grève il y a plus d'une semaine. Ce mouvement qui devait durer toute la journée a été voté il y a plus d'une semaine à l'appel de plusieurs syndicats (de gauche !!). Une manifestation des employés de la restauration, de la voirie était même prévue devant le parvis de l'hotel de ville pour dénoncer leurs conditions de travail. Les agents réclament une prime d'assiduité et des bureaux plus grands.
 
Les parents d'élèves ont été prévu 1 seul jour avant la grève annonçant aux parents que les enfants ne pouvaient être, en école primaire, gardés dans l'enceinte de l'établissement. En revanche les collèges pouvaient accueillir les enfants avec leur déjeuner froid en poche, gardé dans des conditions ne respectant pas la chaîne du froid, pour un déjeuner "froid" surtout à base de sandwich. D'autres avaient la mission d'aller acheter leur déjeuner et donc avaient de l'argent en poche

Du coup, des tas d'enfants de 6-8 ans se sont retrouvés à rentrer et à déjeuner seuls... Vive les téléphones portables ! Mais ce n'est pas la solution.


Ainsi donc 30% de grévistes des employés municipaux, grève donc plutôt soutenue concernant des conditions de travail : selon la CGT, il s'agirait de "dénoncer les incompréhensions entre les responsables de service et les petits agents, et les dysfonctionnements qui compliquent les tâches".
Le Sénateur-Maire JF Voguet reconnaît la réalité du mouvement mais prétend que c'est le désengagement de l'Etat qui en serait la cause.

Mais qui peut croire pareille choses ?

- l'Etat ne contrôle pas les embauches de la municipalité (lors de la campagne des municipales, nous avions dénoncé les conditions de travail des agents, qui se plaignaient déjà, à couvert de leur hiérarchie ; nous avions proposé plus d'écoute, plus de formation, plus de moyens avec un personnel mieux considéré. Mais plus le nombre d'agents est élevé, moins les moyens (financiers ou matériels) sont assurés. Un "même gâteau avec de plus petites parts".)
- l'Etat ne fournit pas les outils ou les locaux des agents dans les municipalités.
- la municipalité continue d'embaucher, valorise certains chefs de service, mais pas les plus petits agents, qui ne sont pas dans des bureaux chauffés...

Publié dans Billets d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour,suite à votre article paru dans votre blog concernant la grève des fonctionnaires territoriaux de Fontenay sous Bois,Avant d'écrire des contres-vérités, appelez nous,On vous invite à lire l'article du Parisien du 22 octobre,Votez et faites voter CGT le 6 novembre 2008<br /> Syndicalement,
Répondre
U
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Nous avons bien lu l'article du Parisien avant le conseil municipal d'hier soir et nous avons bien noté que 30% des agents territoriaux de Fontenay-sous-Bois étaient en grève. Nous y<br /> sommes particulièrement attentifs puisque nous avions déjà dénoncé vos conditions de travail lors de la campagne des municipales et avions été dénigrés injustement par une propagande tronquée de la<br /> municipalité actuelle, la même que la précédente... Il semble que vous aussi ayez été dupés. L'article a été mis à jour ce matin. Merci à la CGT de lire nos articles Umpistes...<br /> <br /> <br />