Donner un avenir à la Poste

Publié le par UMP-94 FsB

L’Europe ouvre les services postaux à la libre concurrence le 1er janvier 2011.

 

Incapable de proposer des solutions pour la sortie de crise de notre pays, la gauche française agite l’épouvantail d’une future privatisation de la Poste. Qu’en est-il ?

 

Internet fait chuter inéluctablement le volume des courriers de l’ordre de 10% par an. Pour survivre, la Poste doit impérativement se moderniser. En outre la Poste est en concurrence avec ses partenaires européens. Elle a autant de salariés que la Poste allemande avec un chiffre d’affaires deux fois moins important. Son déficit est de 6 milliards d’euros, soit un endettement beaucoup plus lourd que ses concurrents.

    

Ne rien faire, ce serait condamner les postiers français. L’Etat ne peut pas laisser mourir la Poste à petit feu sous la pression de ses concurrents européens.

 

Le changement de statut de la Poste en société anonyme à 100 pour cent publique permettra une augmentation de capital à hauteur de 3 milliards. Ce capital sera détenu par l’Etat ou des établissements publics. Les missions de service public restent inchangées et les droits et statut des postiers sont maintenus.

 

Ne vous laissez pas abuser : la réforme engagée a pour but de donner un avenir au grand service public français de la Poste.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nous souhaitons de bonnes fêtes de Noêl et de nouvel an à tous les Fontenaysiens.

Publié dans Grandes mesures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article