L'UMP vote contre le PLH au conseil municipal du 16 décembre

Publié le par UMP-94 FsB

La municipalité a concocté un projet de plan local de l’habitat dont elle nous assure que sa préparation a été largement concertée, comme tous les sujets qu’elle fait voter. Hypocrisie majeure, une fois de plus. Il faut que les citoyens de Fontenay sachent que pas plus de 200 habitants ont participé aux réunions-débats.

Une réunion a même fini par être annulée, dans le quartier Pasteur, faute de participants autres que les élus de la majorité municipale. Pas très étonnant, les Fontenaysiens savent trop bien que leur avis est très rarement pris en compte. Au lieu de prendre acte de la faible mobilisation, et d’organiser une vraie visibilité et une vraie concertation, avec l’ensemble des moyens de communication disponibles, qui sont abondants et couteux pour les finances municipales, le maire compte faire voter le projet à la va-vite d’ici à la fin de l’année.

Or aucune réponse concrète n’est apportée par ce projet aux interrogations des Fontenaysiens : quels logements sociaux supplémentaires et où exactement? quelle mixité sociale dans le canton est ? quels nouveaux équipements pour faire face à l’augmentation prévue de population ? quelle intégration des préoccupations écologiques ? Comme toujours, derrière l’agitation verbale, l’actuelle municipalité fait dans l’a peu-près et dans les déclarations de grand principes. Rien de concret pour améliorer les services aux citoyens, à part la certitude que les impôts locaux augmentent.


A l'issue d'une concertation en trompe - l'oeil, le Maire a présenté au vote du conseil municipal le 16 décembre un PLH très mal ficelé. Si mal ficelé qu'a l'heure de la mise sous presse de cet article, fin novembre, la majorité municipale n'existe plus et débat sans fin du contenu.
Ce qui a été présenté en décembre n'est qu'une cote mal taillée faite de compromis a la hâte.
Que prévoit a priori ce PLH ?
Une densification sans réflexion, alors que très peu de terrains sont disponibles a Fontenay. Sur la zone Peripole, là où du foncier est disponible, des logements sont envisagés, mais leur nombre est plus qu'imprécis, leur orientation exacte(logement social, accession a la propriété, logement privé) non définie.

 

Quel diagnostic de l’impact de cette densification sur l’environnement ? Quels équipements collectifs nouveaux prévus pour soutenir l'accroissement de la population ? Quel financement ?
Une fausse solidarité, avec le refus de créer une vraie mixité sociale dans la partie est de la ville, quand elle est déjà présente a l'ouest et sera encore développée. La mixité sociale, c'est dans tous les sens quand on souhaite une ville équilibrée !

 

La fausse solidarité, c'est aussi la faiblesse de l'ambition en matière de résidences étudiantes et pour jeunes actifs, alors que nos jeunes font face a de grosses difficultés.
Bref, un PLH sans projection sérieuse sur l'avenir.

Publié dans Conseils Municipaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article