RER Val de Fontenay : le malaise

Publié le par UMP-94 FsB

La situation autour de la gare de Val de Fontenay est la caricature de ce que peut donner une gestion socialo-communiste à tous les étages (conseil régional, conseil général et municipalité), qui, au lieu d’investir, préfère dilapider l’argent public dans des subventions de fonctionnement tous azimuts.


Que constate-t-on ? une accumulation de retards à l’investissement :

- des retards pour adapter la taille des équipements au trafic sans cesse
croissant dans cette gare la plus fréquentée du Val-de-Marne, véritable plaque tournante entre les RER A et E.


- des retards inadmissibles dans la réalisation des travaux d’accès au
RER, rendant celui ci impraticable tant à pied (chemins mal asphaltés, dangereux donc, inaccessibles aux handicapés), à vélo ou en voiture (pas de parking), et surtout en bus puisque les arrêts ont été déportés à 10 mn de la gare pendant les travaux.


Le résultat ? l’allongement inutile des trajets quotidiens, des trajets
inconfortables dans des conditions de surcharge et d’irrégularité grandissante….


Tout ceci avec le plus grand mépris des élus socialo communistes pour
la souffrance des personnes et pour l’environnement… c’est tellement plus simple de faire croire que tout dépend de l’Etat… eh bien non !


Sachez que ceci dépend exclusivement des élus régionaux et locaux.


Il est urgent de redonner aux transports en commun la place qu’ils méritent
et à la population un maximum de confort pour se rendre au travail.

MIM de Novembre 2009

Publié dans Billets d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article