Un mandat actif de sénateur

Publié le par UMP-94 FsB

Le titre de cet article ne fait nullement référence à Monsieur Voguet qui, selon le classement établi par le site  lyoncapitale (http://www.lyoncapitale.fr/),  arrive difficilement à la 224eme place sur 343 sénateurs . Le classement tient compte du nombre de proposition de loi, d'internvention en séance, de l'assiduité en commission... 

 

Les sénateurs UMP du Val de Marne, Catherine Procaccia et Christian Cambon sont eux 42 et 43eme selon ce même classement. Mme Procaccia est également conseillère générale et M. Cambon est lui maire de Saint Maurice. Le mandat de sénateur n'est donc pas incompatible avec un mandat local s'il on s'en donne les moyens.  Nos deux sénateurs sont intervenus sur différents sujets qui touchent notre vie au quotidien. Voici quelqu'unes de leurs interventions:

 

- La Police municipale:  Au lendemain de la mort d’une policière municipale, froidement abattue à Villiers-sur-Marne, Christian Cambon a interrogé le ministre de l’Intérieur sur les mesures qu’il comptait prendre pour donner aux polices municipales les moyens d’assurer leur protection et pour reconnaître aux 18 000 policiers municipaux un statut proche de celui de leurs collègues gendarmes ou policiers nationaux en matière de formation, de carrière et de retraite. Le ministre de l’Intérieur a répondu que les synergies opérationnelles allaient être renforcées et une réflexion lancée sur le rôle des policiers municipaux dont la mission n’est pas à lutter contre le grand banditisme.

 

Nous réclamons toujours une police municipale digne de ce nom à Fontenay: 3 policiers pour 52 000 habitants!!! autant dire qu'il n'y en a pas.

 

-Stages étudiants:Après avoir alerté la Ministre de l’Enseignement supérieur sur la situation de blocage que rencontraient les étudiants qui devaient suivre un stage en entreprise, Catherine Procaccia a posé une question d’actualité au Gouvernement suite à la sortie fin août d’un décret. Celui-ci, s’il précisait les conditions d’obtention des conventions de stage, a donné lieu à des interprétationsdiverses. Les étudiants se sont de nouveau vu refuser des conventions de stages par l’administration universitaire. La Ministre a sorti une circulaire qui a permis de débloquer la situation.

-Semaine de 4 jours et sport l’après-midi
La Commission consultative sur les rythmes scolaires ayant évoqué la possibilité de revenir sur la semaine de 4 jours mise en place en 2008, Catherine Procaccia a questionné le Ministre de l’Éducation nationale sur ce point et sur l’instauration d’après midi consacré au sport. Dans notre département, toutes les communes ont pris des dispositions organisationnelles (restauration, l’État prendra en compte les éventuelles difficultés matérielles et financières qui seraient engendrées.


- Hausse des loyers HLM: Christian Cambon a interrogé le Gouvernement sur la hausse des loyers HLM enregistrée depuis quelques mois. Le gouvernement a recommandé aux organismes HLM de ne pas dépasser 1% d’augmentation pour 2010, que les logements soient ou non conventionnés à l'APL. En cas de majorations anormales, les préfets qui doivent être informés de manière générale des hausses peuvent exiger que l'organisme bailleur revoit à la baisse ces projections.

 

- Logement locatif :Dans le cadre de la loi sur la régulation bancaire et financière, Catherine Procaccia a fait voter un amendement visant à protéger les locataires. Il s’agit de renforcer les modalités d’accès des bailleurs au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article