Retour sur les cantonales

Publié le par UMP-94 FsB

Chers amis de l'UMP,
 
J'ai attendu la fin du deuxième tour pour m'adresser à vous respectant ainsi votre liberté de choix pour le vote de ce dimanche 27 mars.
 
Je tiens cependant à remercier très chaleureusement à la fois ceux qui m'ont manifesté leur confiance par leur vote et ceux qui m'ont apporté leur aide dans cette campagne particulièrement difficile, tout particulièrement Marc Riguidel, mon suppléant.
Les résultats ne sont pas au rendez vous, ceci est la dure loi de la politique mais nous ne nous laissons pas abattre, le combat continue et notre tour reviendra et probablement assez vite ....
L'UMP compte sur vous et vous fait confiance.
 
Vu la violence de certaines attaques personnelles dont je suis l'objet et qui peuvent vous troubler, je ne peux pas ne pas en dire un mot.
Nos véritables adversaires politiques (communistes, socialistes, verts...) nous ont combattus par des idées, des débats contradictoires et jamais à ma connaissance par de viles et haineuses attaques personnelles qui ne sont pas dignes du débat politique dans un pays démocratique évolué comme le nôtre.
Seule la jalousie de médiocres qui s'épanchent sur leur blog peut amener à reprocher à une personne d'être médecin ou d'avoir été honorée de la légion d'honneur : ces caractèristiques ne me semblent pas constituer une cause de honte ou de réprobation   !!!!!
Quant au soit disant mépris que j'aurais eu pour mon suppléant, je crois que le seul fait de l'avoir choisi prouve le contraire, mais je laisserai Marc se prononcer sur ce point.
Ces attaques viennent de personnes qui, rappellons-le, se sont fait élire aux élections municipales, selon leur habituelle stratégie du coucou sur une liste UMP puis ont viré de bord dès que le combat est devenu diffiicle pour aller se réfugier dans le nid d'autres qu'ils considérent pour l'instant comme plus porteurs.
Les plus virulentes de ces personnes sont mal placées pour critiquer les résultats n'ayant strictement rien fait, et au contraire, pour soutenir leur camp, enfin croyait-on, jusqu'à la veille des élections.
En ce qui me concerne, je ne me livrerai pas à de semblables diffamations les concernant car ce n' est pas ma conception de la politique et de la défense des intérêts de nos concitoyens.
 
Bien à vous, amicalement,
 
Marie France Jourdan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

Chers amis,

Bonjour à tous,

Je souhaite tous d’abord remercier particulièrement Patrick Beaudoin et Catherine Procaccia pour leur soutien amical, ainsi que Christian Cambon et Jean Paul Soulet pour leur confiance, et tous
pour leur amitié et le soutien qu’ils ont apporté a notre candidature, à Marie-France et moi-même.

Je tiens aussi à remercier personnellement Marie-France de m’avoir pris comme suppléant, et Agnès, Francis et tous ceux qui ont participé à la campagne cantonale que je suis très heureux d’avoir
menée malgré le résultat. Nous n’avons pas à rougir, ce n’est pas un canton facile.

Je tiens à souligner le bon comportement de nos adversaires politiques, avec lesquels nous avons pu avoir un premier débat démocratique. Cela faisait 40 ans sur Fontenay qu’un échange démocratique
respectueux n’avait pas eu lieu en campagne électorale !

Mais je regrette aussi que certains qui se prétendent de l’opposition municipale n’aient pas du tout joué le jeu, au contraire. Ils vont se reconnaître.
Je suis consterné par les contenus de blogs insupportables et haineux critiquant Marie-France qui ont été postés sur Internet dans la période récente par des sbires de Christophe Esclattier, ainsi
que par les messages iniques adressés par Jean-Pierre Réminiac à Agnès. Quel mépris de leur part !
Je trouve plus que regrettable ce type de comportement qui a pour but la division, et de faire le jeu de la gauche.

Parlons des cantonales de Fontenay canton est.
Mon cher Christophe, dans ton attaque publique contre Marie-France dictée à Fatina, tu oublies de mentionner l’abstention qui n’est pas rien 62.65 % et empêche de tirer des conclusions trop fortes
ou définitives. C’est vrai que nous avons fait un mauvais score (oui nous avons un sujet national avec la montée du FN), qu’il n’y avait pas la photo du candidat suppléant sur les affiches mais
elle était bien sur les professions de foi ( à qui la faute ? au parti que tu rejoins qui a plus que tardé à indiquer qu’il ne proposait pas de suppléant et a donc fait exprès de retarder ma
désignation ).
Mais en revanche, nous avons fait une vraie campagne et n’avons à aucun moment aperçu un quelconque soutien, même à distance, de ta part et de la part de tes collègues de ton nouveau groupe.
Pourtant l’UMP n’a jamais manqué une de tes campagnes et ce sont nous, les militants, qui ont toujours été aux RV sur les marchés et pour les tractages quant tes alliés du centre parasitaient tes
actions. Tu nous méprises, tu n’est jamais venu à la permanence avenue de la République sur toutes ces années, comment pourrait-on t’estimer ?
Ne comparons pas les élections cantonales de J-Jacques Acchiardi, avec les nôtres. Quel est le score du Modem 2.38 % au demeurant sur cette élection, toi qui es attaché à toujours tirer au centre ?
Et qui maintenant roule pour le Nouveau centre, après avoir tant tangué dans le passé?

C’est la première fois qu’il avait un candidat suppléant en situation de handicap pour les cantonales dans le Val de marne et je suis fier de l’avoir été grâce à l’UMP. Comment se fait-il que cela
semble vous poser problème ? Que sont ces commentaires désobligeants et discriminatoires que j’ai entendus derrière mon dos de ta part ? A part tirer contre ton camp, que fais-tu ?

Il n’y a qu’une seule voie d’opposition qu’on entend au conseil municipal de Fontenay depuis 2008, c’est Agnès et Marie-France qui se battent avec conviction et force contre les communistes. Sans
aucun soutien de ce qui reste de Fontenay demain, même repeint pour faire nouveau.

Bon courage a tous.

Marc Riguidel


Répondre